Viganda présente
Accueil
Présentation
Gastronomie
Menus
Les mets
Aliments
Lexique
A propos de
Galeries
Crépuscules
Liens
Contact
Gastronomie

La cuisine thaïe.
La cuisine thaïlandaise propose à la fois un très grand choix de plats et un mélange subtil de saveurs, les épices, les herbes aromatiques, les produits fermiers et les fruits de mer. C'est un pays riche en fruits et légumes qui présente au visiteur de nombreuses occasions de découvrir une cuisine de grande qualité...
La cuisine thaïe est un mélange de nombreux facteurs, dont les deux plus importants sont : épices et variété.La grande diversité des plats contribue largement à la renommée de la cuisine thaïe : La cuisine thaïlandaise est différente dans les 4 régions : Le Centre, Le Nord, Le Sud, Le Nord-Est.

Ingrédients de base dans la cuisine thaïe.
Viandes, volailles ou légumes, les ingrédients de base de la cuisine thaï sont les mêmes que dans les pays d'Orient ou d'Occident.
Certaines épices et méthodes de préparation spécifiques donnent cependant aux plats thaïs une saveur unique au monde.
Grâce au climat tropical dont jouit la Thaïlande, aromates et piments poussent en abondance et entrent donc dans la composition de nombreux plats.
En plus d'offrir une immense variété de saveurs, ils sont également riches en protéines et autres éléments nutritifs.
S'il est inutile de s'attarder sur les ingrédients disponibles dans tous les marchés du monde, il est bon de donner quelques explications sur les ingrédients, épices et aromates qui confèrent à la cuisine thaïe, toute son originalité.
Certains sont cependant très difficiles à se procurer. On peut alors en diminuer la quantité ou même les remplacer.
Les méthodes de préparation des ingrédients et condiments vous permettront de cuisiner "à la thaï", où que vous soyez.

Les desserts Thaïs.
Les desserts Thaïs, extrêmement tentants, présentent une infinie variété de styles, de formes et de couleurs.
Les Thaïs ne mangent généralement pas de pâtisseries lourdes à la fin du repas, mais des desserts légers et raffinés, servis dans des petits bols. Ces desserts, incluent des préparations à base de copeaux de glace, de lait de noix de coco, mais aussi des crèmes renversées, des glaces et des gâteaux.

 

 Les incontournables

Le riz: (Khao) Le riz est bien sûr à la base de la nourriture thaïe. Il existe en Thaïlande toute une variété de riz. Si le riz à longs grains et le riz gluant sont les grands favoris, d'autres sont consommés, tels le que riz noir, ou le riz rouge.

Riz à long grains: Léger et parfumé, comme le riz au jasmin ou basmati, c'est le mets servi à tous les repas. Ce riz peut être bouilli, cuit à l'étuvée ou frit.

Riz gluant: (kao niaow) Appelé aussi riz collant ou glutineux, c'est un riz à grains courts. Il est utilisé dans les régions du Nord et du Nord-Est. Sa consistance permet de le rouler en boulette et de le manger avec les doigts après l'avoir plongé dans une sauce. Il est fréquemment utilisé pour la confection de desserts. Sa préparation est légèrement plus longue que le riz à longs grains.

Nouilles: (Pad) Confectionnées à base de riz, elles sont utilisées dans quelques plats ou soupes. Facile à cuisiner, il suffit de les laisser tremper quelques minutes dans de l'eau tiède avant de les incorporer aux mets.

Vermicelle de soja : (woun sén): Fait à base de farine du mungo, le soja vert, ce vermicelle est présenté sous forme de longs fils transparents ressemblant à des fils de nylon. Il n'a aucun goût spécial mais s'imprègne facilement de la saveur de tous les ingrédients avec lesquels il est cuisiné. C'est un aliment savoureux et extrêmement digestible. Il se prête à toutes sortes de préparations imaginables.